Le discours poignant de natalie portman DÉNONÇANT le HARCÈLEMENT sexuel

Le succès dans le monde du showbiz est souvent la solde de plusieurs années d’abus, d’harcèlement sexuel et de traumatisme au détriment des femmes. Natalie Portman, le 20 janvier 2018 lors de la marche des femmes à New York a dénoncé le harcèlement que peuvent subir les femmes au cours de leur vie et carrière. Elle a livré un discours poignant et révélé la sexualisation dont elle a été sujet depuis la sortie de son premier film  » Léon  » en 1994, alors qu’elle avait 13 ans.

Natalie Portman, connue pour avoir joué dans des films comme V pour Vendetta, Black Swan ou Thor: Le monde des ténèbres est née le 9 juin 1981 en Israël. Elle a reçu 8 prix sur 21 nominations au cours de sa carrière. Son succès cache des moments douloureux qu’elle explique pour la première fois lors de cette marche des femmes à New York.

« Toute excitée, j’ai ouvert ma première lettre de fan avec enthousiasme et c’était un homme qui m’écrivait qu’il rêvait de me violer. Un compte à rebours a été lancé par une radio locale pour compter les jours jusqu’à mes 18 ans, date à laquelle il serait légal de coucher avec moi. J’ai alors compris que même à 13 ans, si je voulais m’exprimer sexuellement, je ne me sentirais pas en sécurité et que les hommes auraient la liberté de parler de mon corps et de le considérer comme un objet. » explique l’actrice.

« J’ai vite adapté mon comportement et rejeté tous les rôles avec des scènes de baiser »

Après cet épisode traumatisante, Natalie Portman a décidé de se construire une image de fille sérieuse, allant jusqu’à refuser tous films comportant une scène de baiser: « Je me suis forgée une réputation de femme prude, intello, sérieuse, afin que mon corps soit protégé et que l’on écoute ce que j’avais à dire ».

Elle explique que le harcèlement sexuel doit impérativement prendre fin et encourage une révolution afin que les femmes soient libres de se comporter comme elles le veulent sans avoir peur d’être harcelées : «Un monde dans lequel je pourrai m’habiller comme je veux, dire ce que je veux et exprimer mes désirs de la façon dont je le souhaite sans craindre pour ma sécurité physique ou ma réputation. Voila ce que serait le monde dans lequel le désir des femmes et leur sexualité pourraient s’exprimer pleinement. Ce monde que nous voulons bâtir est l’opposé du puritanisme. J’aimerais donc proposer une façon de permettre cette révolution d’aller plus loin. Proclamons haut et fort: C’est ce que je veux! C’est ce dont j’ai besoin! C’est que je désire! Voila comment vous pouvez m’aider a avoir du plaisir! Faisons la révolution du désir».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s